Un problème de méthode

Les annonces faites dans une certaine improvisation par le Président de la République quant au cadre général et au calendrier de la réforme territoriale ne font que nous donner le dernier état d’une pensée présidentielle contradictoire et évolutive au fil des mois. Elles restent encore floues dans l’attente des précisions apportées par les projets de loi soumis au débat parlementaire.

Les conséquences lourdes et durables des changements envisagés et l’ampleur technique du chantier qui en découle obligent à la recherche d’un consensus minimum et à un travail sérieux qui ne saurait se faire dans une précipitation motivée par le seul souci de caler un calendrier électoral le moins inconfortable possible pour le pouvoir en place.

Faute de quoi, cette réforme, entreprise à grand bruit médiatique pour être audible des instances bruxelloises, risque de déboucher sur un paysage territorial dévasté et des territoires méprisés : des régions reconfigurées dans la douleur faute d’oser un redécoupage plus fin que par fusion de blocs, des départements progressivement défigurés avant d’être sacrifiés sur l’autel des changements structurels obligés, des intercommunalités élargies à marche forcée avant d’être à la peine sous le poids des transferts et des charges financières afférentes. Le tout sans prendre l’avis des populations concernées, des acteurs économiques ni même, et c’est un comble, de l’ensemble des élus.

Au lendemain d’un redécoupage contestable de la carte cantonale, la décentralisation et la démocratie locale, directe ou représentative, sont bien malmenées et cèdent sous les assauts d’une recentralisation autoritaire dépourvue de réelle vision.

Alors que notre situation économique et sociale n’en finit pas de se dégrader, que le pouvoir en place est largement décrédibilisé, on peut enfin s’interroger sur le choix du moment pour désordonner notre organisation territoriale qui, portée par l’ensemble de ses élus et de ses agents, et même si elle est perfectible, n’a pas démérité.

FacebookTwitterGoogle+Partager